domingo, 7 de agosto de 2011

Le brouillard invisible...

Le temps a cassé l'histoire
aù le monde entier était hereuse.
Le temps a transformé nos vies au noir
et je sais que ce ne sera jamais égal.

Les fleurs du mal ont enchanté
le chemin, que sera vide par toujours
et chaque seconde que je vivre
je sens qui est le dernier...

Le brouillard a transporté
nous meilleurs blaissers
et les sourires plus sincères
qu'on n'est pas resté ici...

Le vent nous portera au sommeil
et nous verrons nous blessures
brûlent dans l'éternité.

3 comentarios:

  1. j'aime que tu écris français!! :) et ta poésie aussi! Bisous!!!!!!!

    ResponderEliminar
  2. tú y el francés... jeje inseparables

    ResponderEliminar